Écoute la voix de la Création

Du 1er septembre au 4 octobre, pendant le « Temps de la Création », des chrétiens du monde entier s’engageront avec d’autres dans une réflexion personnelle, des échanges communautaires et des actions plus concrètes pour sauver la Création menacée.

Histoire du Temps de la Création œcuménique
Le 1er septembre (1989) a été proclamé Journée de prière pour l’environnement par le patriarche œcuménique Dimitrios I. En 2018, le comité central du Conseil œcuménique des Eglises invitait les Eglises membres à célébrer le « Temps de la Création » par des prières et des actions. En 2015, le pape François a également déclaré le 1er septembre Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création pour l’Église catholique. Au fil des années, de grandes organisations orthodoxes, catholiques, protestantes et anglicanes se sont unies pour encourager les 2,2 milliards de chrétiens du monde entier à prier pendant les 5 semaines, jusqu’à la commémoration de François d’Assise le 4 octobre, et à s’engager ensemble dans des actions concrètes pour l’environnement.

Le thème du Temps de la Création 2022 : « Écoute la voix de la Création ».
La pandémie de Covid a relégué au second plan de nombreux thèmes importants. Le thème du Temps de la Création 2022, « Écoute… », nous fait prendre conscience que nous devons écouter la voix de la Création. Le psalmiste explique : « Les cieux racontent la gloire de Dieu, et le firmament annonce l’œuvre de ses mains… »  (Ps 19:1-4) La création ne cesse jamais de proclamer la grandeur de Dieu, mais est-ce que nous écoutons ? En cet Temps de Création, nos  prières et nos  action communes peuvent nous aider à écouter les voix de ceux qui sont réduits au silence.

Le logo du Temps de la Création 2022 : le buisson ardent
Nous vous invitons à utiliser le symbole du buisson ardent lors de vos événements. Les incendies incontrôlables, aujourd’hui très répandus, sont le signe des effets dévastateurs du changement climatique sur les plus vulnérables de notre planète. La création pousse un cri lorsque les forêts brûlent, que les animaux fuient et que les gens sont contraints de quitter leur foyer.
Il en va tout autrement du feu qui a attiré l’attention de Moïse alors qu’il gardait le troupeau sur le mont Horeb. Il n’a pas consumé ou détruit le buisson. Cette flamme de l’Esprit révélait la présence de Dieu. Ce feu sacré confirmait que Dieu entendait les cris de tous ceux qui souffrent et promettaient d’être avec nous. En ce Temps de la Création, ce symbole de l’Esprit de Dieu nous appelle à écouter la voix de la Création et à la suivre fidèlement. Lorsque vous célébrez ce Temps de la Création, allumez des bougies, allumez le feu de Pâques, décorez un buisson à l’endroit où vous célébrez le culte. Que ce symbole nous rappelle d’ôter nos sandales, de contempler notre lien avec la terre sacrée, d’écouter la voix de la création et d’être remplis de l’espoir d’éteindre l’injustice avec la lumière de l’amour guérisseur de Dieu. Nous invitons tous les membres et amis du NAD à participer activement au Temps de la Création. Nous proposerons des suggestions hebdomadaires avec des réflexions sur les évangiles du dimanche pour une réflexion personnelle, un échange communautaire et un enrichissement de la liturgie.  

Puisse cette  Saison de la Création renouveler notre unité œcuménique ! Et puisse ce temps de prière et d’action être un temps où nous écoutons la voix de la Création, afin que nos vies, en paroles et en actes, soient porteuses d’une bonne nouvelle pour la Terre entière.

Wolfgang Schonecke

Germain AEFJN antenna

Partage

Editorial

Culture de la Paix

Parler de la culture de la paix aujourd’hui parait une tâche judicieuse en considérant le contexte des plusieurs conflits armés qui traversent le monde actuellement.

Plus d'articles :

Círculo de Silencio

Nuestro Carisma nos confía una misión en la frontera En el mundo y en la Iglesia, en lugares de mediación. Es una misión liminal “hacer

Célébration Culture de la Paix

Mes yeux voient des armes, du feu, des visages apeurés, des inondations à en perdre vue, des incendies ravageuses et des enfants regardant un monde

¿Dónde está tu hermano?

“El Señor dijo a Caín:   —¿Dónde está Abel, tu hermano?   Contestó:   —No sé, ¿soy yo, acaso, el guardián de mi hermano?” Génesis 4, Ante los

Envoyez-nous un message