Bienheureux Kamen, Pavel et Josaphat.

13 novembre

Le 11 novembre 1952 à 23h 30, dans la prison centrale de Sofia, sont fusillés Mgr. Eugène Bossilkov, passionniste, évêque latin de Nicopoli, et trois assomptionnistes, les pères Kamen Vitchev (de rite oriental), Pavel Djidjov et Josaphat Chichkov ( de rite latin). Ils ont été reconnus martyrs, mort par haine de la foi. Torturés, dépersonnalisés par les mauvais traitements, et suie à de faux aveux extorqués de force, ils avaient été condamnés à mort comme « espions du Vatican » et « valets de l’impérialisme ». Leurs corps, enfouis dans une fosse commune, n’ont jamais été retrouvés.

Prière

Dieu notre Père,

Tu as donné la grâce et la force du martyre aux Bienheureux Eugène, Kamen, Pavel et Josaphat. Dans une société qui a voulu se construire sans Toi, Tu leur as donné de témoigner de la Bonne Nouvelle de Jésus, ton Fils. Par leur intercession et le don de leur vie, envoie-nous l’Esprit d’audace pour vivre et annoncer sans relâche les Béatitudes, et devenir des artisans d’unité et de paix dans le monde d’aujourd’hui.

(Prière d’ouverture de la célébration  liturgique des bienheureux Eugène, Kamen, Pavel, et Josaphat. 13 novembre)

Texte intégral en pdf

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Editorial

Plus d'articles :

Seigneur Jésus au Brésil

Seigneur Jésus, toi qui as dit « Je suis venu pour le pauvre », regarde la souffrance de ceux qui souffrent du manque d´habitation, de la nourriture

Envoyez-nous un message