Le Bukina Faso en temps de pandémie

Dans tout le pays du monde entier il y’a de mesures prises au niveau du gouvernement et de l’Eglise.


Depuis l’arrivée du coronavirus au pays le 9 Mars, Le gouvernement Burkinabé avait écrit une lettre adressant à la population que:
Au regard de l’évolution de la pandémie du Coronavirus (COVID-19) au Burkina Faso, le Gouvernement décide de la fermeture des établissements d’enseignements préscolaires, primaires, post-primaires et secondaires, professionnels et universitaires, du lundi 16 mars 2020 au mardi 31 mars 2020 sur toute l’étendue du territoire national.


La reprise des activités pédagogiques est prévue pour le mercredi 01 avril 2020. Néanmoins, l’évolution de la situation sanitaire pourrait, après évaluation, commander de nouvelles décisions. Jusque-là aucune nouvelle mesure n’est prise car la situation ne s’améliore pas du tout.
Le gouvernement invité les populations au respect des mesures de prévention et d’hygiène…
Au niveau de l’Eglise, La Conférence Episcopale Burkina – Niger avait écrit une lettre adressée aux filles et fils de l’Eglise famille de Dieu au Burkina – Faso, le 12 Mars 2020 qui a pour objectif : Nouvelles directives relatives à la lutte contre le Covid -19. Désirant assumer leur responsabilité de protéger le peuple de Dieu et les citoyens en collaborant avec le gouvernement du Burkina Faso.


Pour ce faire, ils décident que :


 Les messes publiques (dominicales, de précepte et quotidiennes) sont suspendues. les fidèles sont aidés par les retransmissions de célébrations (messes, chemin de croix) à la radio ou à la télévision.


 Les prêtres continuent à célébrer l’Eucharistie tous les jours dans les équipes ou dans les communautés religieuses en respectant toutes les consignes sanitaires.


 En outre les fidèles sont invités à la prière personnelle et en famille (méditation de la parole de Dieu, chapelet, chemin de croix et autres dévotions …


Au fur et en mesure la situation de la pandémie du Coronavirus augmente, d’autres décisions se sont prises de fermetures des frontières, le couvre- feu de 19heure à 5heure du matin dans toute l’étendue du territoire Burkinabé, le confinement etc.. pour éviter la propagation du virus.


Malgré toutes les précautions prises nous trouvons qu’il y’a de nouveau cas chaque jour, pour le moment le pays compte 448 cas, 149 guérisons et 26 décès à dater du 10 Avril 2020.


Nous prions pour le monde entier, pour ceux qui souffrent dans leur corps, particulièrement pour les malades de la pandémie du Coronavirus, afin que Dieu leur donne la patience dans l’épreuve.

Communauté Petites Sœurs de l’Assomption Etienne Pernet
Burkina Faso

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Editorial

Como en un bosque de secuoyas

Me han contado que si pudiésemos observar un bosque de secuoyas desde lo subterráneo veríamos una inmensa red de raíces y organismos interconectados. Nuestra forma

Plus d'articles :

Journeying in hope

As the Season of Creation draws to a close the journey continues. Despite the terrifying signs of climate disruption, Amazon fires, melting of Arctic ice

Je te le dis : lève-toi

Réflexion sur l’évangile de Marc 5, 41 Elizabeth Green Elizabeth Green est théologienne et Pasteure de l’Union Chrétienne Évangélique Baptiste. Le chapitre 5 de l’Évangile

Envoyez-nous un message